AMPLIFICATEUR 4G - CHOISIR LA BONNE BANDE DE FRÉQUENCES

Premièrement, le choix d'un ampli dépend de la génération des standards mobiles dont vous profitez. Ça peut être la 2G, la 3G, appelées GSM, ou la 4G avec ses plusieurs variétés, comme la LTE, la LTE Advanced et la 4G+.

La 4G représente un nouveau format de la mobilité succédant aux protocoles de la 2G et 3G, néanmoins très répandus. Dans le cas où vous êtes abonné aux services de la téléphonie GSM, regardez la liste ci-dessous des amplificateurs du signal 900MHz.

La LTE, la LTE Advanced et la 4G+ diffèrent principalement en vitesse du transfert de data. Il faut se rappeler que la LTE/4G ne permettent que le trafic de données, et la communication vocale est possible via la VoLTE.

Cependant, même des technologies avancées ne garantissent pas le signal de bonne qualité. En fait, des caractéristiques physiques d'un terrain ou location jouent leur rôle, car le transport de toutes ondes électriques et électromagnétiques est parasité par des collines, arbres, murs, véhicules, etc. Dans la situation comme ça un ampli 4G aide à résoudre le problème. Toutefois, le choix des systèmes amplificateurs semble assez difficile parce qu'ils possèdent des caractéristiques diverses. Une des spécificités importantes est la bande de fréquences.

En général la bande de fréquences 4G emploie la plage de 450 jusqu'à 3800 MHz dépendant du pays. De larges compagnies en France (Bouygues Télécom, Orange, SFR) transmettent le signal LTE dans 700, 800, 1800, 2100 et 2600 MHz. Free s'y joint ayant les spectres de 700, 1800, 2600 MHz à sa disposition.

Ces sociétés mobiles possèdent le nombre divers de relais pour la même fréquence. La gamme de 700 MHz que Free exploite activement, rencontre une quantité de stations de base très pauvre chez l'opérateur au carré rouge. Donc, il serait utile de savoir dans quels spectres la tour cellulaire à proximité travaille. Ces renseignements peuvent être disponibles chez l'opérateur.

On divisent les fréquences en basses (au-dessous de 1 GHz) et hautes. Celles-ci ont une mauvaise capacité pénétrante dans des bâtiments et ne surpassent que de courtes distances, néanmoins étant idéales quand il faut munir beaucoup de personnes à la fois d'Internet à haut débit. Les ondes de haute fréquence sont bien désignées à l'usage dans des places densément peuplées ou souvent visitées. Les basses fréquences pénètrent bien à l'intérieur et ont une bonne portée.

Pour la 4G on utilise:

  • 700 MHz

C'est la bande que les sociétés mobiles n'emploient pas largement, à l'exception de Free Mobile, qui possède la majorité d'antennes-relais fonctionnant dans cette gamme.

  • 800 MHz

Dans l'Hexagone, Bouygues Télécom, Orange et l'opérateur au carré rouge l'exploitent fortement. Si la 4G à côté de votre logement ou bureau utilise cette plage, l'un des boosters 4G 800MHz suivants peut vous intéresser:

  • 1,8 GHz

Ce spectre semble populaire chez les fournisseurs de France. Le répéteur 4G 1,8 GHz amplifiera les signaux de toutes les compagnies en même temps. Ici nous offrons des modèles 4G correspondant:

  • 2,1 GHz

La fréquence dont seulement les abonnés de SFR, Bouygues Télécom et Orange peuvent profiter. Free ne réalise pas la transmission dans ce diapason.

Indépendamment de la compagnie, un répéteur 3G captant le signal de 2,1 GHz couvrira l'intérieur de la mobilité de bonne qualité. Pour vous en convaincre envisagez nos appareils pour 2100mhz.

  • 2,6 GHz

Il n'y a pas d'exceptions parmi les larges opérateurs dans le droit de transmettre dans la fréquence indiquée. Bien qu'elle ne soit pas encore largement exploitée, la croissance d'utilisateurs de la téléphonie 4G mène au déploiement de la 2,6 GHz.

Alors, la sélection d'un booster selon la fréquence dépend de:

  1. la bande LTE que l'opérateur utilise;
  2. 2) le spectre de fréquences que le smartphone est capable de recevoir et émettre.

Payez attention à la compatibilité de ces caractéristiques. On peut trouver les spécifications du smartphone à la page Web du producteur. Les renseignements concernant les fréquences de la 4-e génération exploitées par l'opérateur se trouvent sur son site.

D'habitude, un portable supportant 4G reçoit et émet des signaux dans 2 fréquences au minimum. Il y a aussi des smartphones travaillant dans 3 ou 4 fréquences. Mais il faut garder à l'esprit qu'un gadget mobile toujours choisira et captera le signal dans une seule bande 4G. Ce sera la fréquence, d'ordinaire plus haute, assurant le transport de data le plus vite exactement au moment et à l'endroit de l'utilisation d'un portable.